Accessibilité

a A A

Histoire de la Flore

L'ancienne Base de sous-marins de Keroman représente un élément majeur de l’histoire du pays de Lorient. La ville de Lorient a joué un rôle stratégique dans la Bataille de l’Atlantique lors de la Seconde Guerre mondiale.

Un lieu majeur de l'histoire de Lorient

 

Pour que les U-Boote de la Marine allemande soient plus rapidement opérationnels dans l’Atlantique, l’Amiral Dönitz, commandant en chef des sous-marins allemands, décide, dès 1940, de construire 5 bases de sous-marins sur les côtes française et notamment à Lorient.

 

En juin 1940, la guerre s’abat sur Lorient. Très rapidement, l’Allemagne engage la construction d’une base de sous-marins sur une superficie de 26 hectares située au sud de la ville afin de protéger ses U-boot des bombardements aériens anglais. La construction de la base de sous-marins de Kéroman nécessite la participation de 15 000 ouvriers. Trois blocs aux dimensions impressionnantes sont construits et nommés successivement KI, KII, KIII (visite guidée du Base Bloc K3) . En 1942, la Marine allemande se dote à Keroman d’un simulateur de sauvetage (visite du musée Sous-Marin ) afin que les sous-mariniers s'exercent à évacuer un sous-marin. Il s'agit du plus vieux simulateur de sauvetage pour sous-mariniers !

 

Cette base de sous-marins de Kéroman va résister aux bombes les plus puissantes de l'époque, et voir passer plus de 203 U-Boote.

 

La présence de cette base réputée indestructible vaut à Lorient d'être soumise à d'intenses bombardements de l'aviation alliée, qui transforment la ville en vaste champ de ruines.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Marine française décide d’utiliser la Base de sous-marins de Lorient pour ses sous-marins à propulsion diesels-électriques. La base est nommée en 1946, base du Général Jacques Stosskopf, du nom de ce résistant alsacien qui a renseigné tout au long de la guerre la Résistance. 

Jusqu’en février 1997, plus de 1800 agents militaires et civils seront présents pour réparer et ravitailler les escadrilles de sous-marins dont la Flore.

 

Sur Lorient la Base : balades, visites, pauses en famille...

L'ancienne Base de sous-marins, au fil des années,  s'est ouverte au public : il y règne aujourd'hui un étonnant mélange d'histoire, d'activités nautiques, de tourisme et de projets d'avenir.

 

L'activité permanente des teams de course au large est un spectacle à part entière pour le visiteur qui peut admirer de près les bateaux de courses, multicoques géants, et les Pen Duick d'Eric Tabarly.

Entièrement réaménagé, l'ensemble du site est aussi devenu un véritable lieu de promenade.

Les possibilités de visites et de loisirs y sont nombreuses, on y trouve également bars, restaurants et évènements nautiques toute l'année.

LANGUE :