Accessibilité

a A A

Lorient La Base

Balade, découverte, visites, pause en famille… Le sous-marin Flore-S645 est situé au cœur de l'ancienne Base de sous-marins de Lorient.

Entièrement réaménagé, l'ensemble du site est aussi devenu un véritable lieu de promenade.

cite-voile-lorient-la-base

Lorient La Base

de 1997 à aujourd'hui

En février 1997, le ministère de la défense abandonne le site dans le cadre de son plan de restructurations. Après 50 années de présence sur le site, le départ de la Marine Nationale et de la Direction des Constructions Navales représentera pour Lorient et son territoire, un nouveau grand défi, économique, historique, patrimonial à relever. La Base de sous-marins est aujourd’hui un pôle d’excellence nautique européen.

Marine Nationale sous-marin Flore-S645

La Marine française

de 1945 à 1997

À la fin de la Seconde Guerre mondiale, la Marine française décide d’utiliser la Base de Sous-Marins de Lorient. Jusqu’en février 1997, plus de 1800 agents militaires et civils seront présents pour réparer et ravitailler les escadrilles de sous-marins dont la Flore (visite du sous-marin La Flore et son musée).

sous-marin Flore-S645

La Marine allemande

de 1942 à 1945

En 1942, la Marine allemande se dote à Keroman pour entraîner les marins à l’évacuation des submersibles d’un simulateur de sauvetage (visite du musée Sous-Marin et du plus vieux simulateur de sauvetage pour sous-mariniers) ! Cette base de sous-marins de Keroman va résister aux bombes les plus puissantes de l'époque, et voir passer plus de 203 U-Boote.
La présence de cette base réputée indestructible vaut à Lorient d'être soumise à d'intenses bombardements de l'aviation alliée, qui transforment la ville en vaste champ de ruines.

alveole sous-marin flore-S645

KEroman, base de sous-marins

de 1940 à 1942

La ville de Lorient a joué un rôle stratégique dans la Bataille de l’Atlantique lors de la Seconde Guerre mondiale. En juin 1940, la guerre s’abat sur Lorient. Pour que les U-Boote de la Marine allemande soient plus rapidement opérationnels dans l’Atlantique, l’Amiral Dönitz, commandant en chef des sous-marins allemands, décide, dès 1940, de les baser dans les ports français et notamment celui de Lorient. Très rapidement, l’Allemagne engage la construction d’une base sous-marine sur une superficie de 26 hectares située au sud de la ville afin de protéger les sous-marins des bombardements aériens anglais. La construction de la base de sous-marins de Keroman nécessite la participation de 15 000 ouvriers. Trois blocs aux dimensions impressionnantes sont construits et nommés successivement KI, KII, KIII (visite guidée de la Base-Bloc K3) .

Lorient La Base vous propose de nombreuses visites insolites guidées ou libres

LANGUE :

Découvrez nos autres musées : Cité de la Voile et Haras d’Hennebont.